Les meubles live edge de MATPEL dans le Huffington Post

Les meubles live edge de MATPEL attirent l’oeil d’une journaliste du Huffington Post Québec

Nos meubles live edge faits à partir d’arbres urbains recyclés sont tout fraîchement sortis dans les médias qu’une journaliste du Huffington Post Québec, Daphnée Hacker-B., a eu l’excellente idée de venir faire un video-reportage et un article sur notre entreprise d’ébénisterie. Le reportage de la journaliste est disponible à l’adresse suivante: http://quebec.huffingtonpost.ca/2016/02/26/arbres-urbains-recyclage-montreal_n_9311312.html?utm_hp_ref=ville-de-montreal.

C’est avec beaucoup de fierté que nous vous invitons à le consulter et à nous renvoyer vos commentaires sur notre page (celle-ci… sur matpel.ca)

Vous y trouverez un résumé de notre démarche, quelques images tournées en atelier et dans le séchoir à bois et un diaporama-photo de quelques unes de nos plus récentes créations de meubles live edge.

 

 

Des projets inusités pour recycler les arbres malades de Montréal et en faire du mobilier (VIDÉO)

Screen-Shot-2013-12-30-at-10.50.13-AM

 

 

 

 

Live edge Montréal: les arbres urbains de MATPEL sur jolijolidesign

Live edge Montréal: nos arbres urbains intéressent jolijolidesign.com

Le populaire blog québécois Jolijolidesign.com, spécialisé dans l’architecture et le design a lancé la vague médiatique de notre projet de récupération et transformation d’arbres urbains en projets d’ébénisterie live edge Montréal est un terrain de jeu idéal pour nous avec des clients qui ont du goût et une formidable canopée. Des arbres variés et gigantesques y sont coupé régulièrement et notre projet est de leur donner une deuxième vie par notre travail.

http://www.jolijolidesign.com/matpel-ebenisterie-ecologique-lance-le-projet-la-recuperation-darbres-urbains-de-la-grande-region-de-montreal/

Plusieurs nouvelles tranches d’arbres à l’atelier

Nous avons récemment sorti du séchoir des belles pièces de cerisier et d’orme.

Allez jeter un coup d’oeil sur notre inventaire: http://matpel.ca/portfolio_page/live-edge-inventaire/

Contactez-nous pour en savoir plus. Nous faisons la conception avec vous et pouvons prendre en main votre projet du design jusqu’à la finition. En fait, c’est ce que l’on recommande… car nous maîtrisons toute la chaîne de production et réalisons toutes les opérations directement dans notre atelier de la rue Masson dans le quartier Rosemont à Montréal.

cabinet-maker-slab-urban-tree

MATPEL et le recyclage des arbres urbains

Le recyclages des arbres urbains est en branle chez MATPEL dans le cadre de son projet SLAB. Plusieurs opérations de communications ont été menées pour établir des partenariats locaux en vue de récupérer les plus beaux spécimens d’arbres urbains avant qu’ils ne soient brûlés ou déchiquetés. Nous avons établi des ententes à petite échelle avec des émondeurs et récoltons ainsi plusieurs beaux arbres directement chez les particuliers. Certains particuliers font aussi affaire avec nous pour trancher leur arbre sur place.

Le recyclage des arbres urbains est une opération délicate, très technique et qui demande des compétences et des équipements précis. Notre expertise est unique à Montréal et nous sommes la seule entreprise capable et intéressée à trancher un arbre à la fois. Pourquoi? Parce que nous transformons nous-mêmes le bois récolté. Plusieurs personnes ont l’impression d’avoir une mine d’or sous la main lorsqu’ils doivent abattre un arbre majestueux sur leur terrain. La réalité est malheureusement toute autre. Comme la filière de recyclage des arbres urbains est inexistante, un arbre à abattre représente plutôt une série de coûts importants.recyclage des arbres urbains

Concrètement, le recyclage des arbres urbains?

Nous pouvons atténuer le problème et réduire les coûts du recyclage pour les particuliers, tout en valorisant le tronc de votre arbre. Nous trancherons le bois qu’il vous faut pour votre projet et vous créditerons le reste si nous pouvons le récupérer.

Parlez-en à votre émondeur, car dans le cas d’un abattage, le tronc constitue souvent un paquet de problèmes et il finit généralement en bois de chauffage parce que c’est la solution la plus simple. Autrement, l’émondeur doit payer pour s’en débarrasser, et l’arbre sera déchiqueté ou brûlé à coup sûr. S’il accepte de nous rencontrer avant l’abattage, nous pourrons lui indiquer comment couper le tronc au mieux pour en tirer le meilleur parti possible.

Nous pouvons trancher des morceaux allant de 1 1 /2″ à 12″ » d’épais, peu importe la longueur. Notre scie mobile accepte jusqu’à 52″ de large, ce qui représente tout un tronc! L’opération est longue, c’est pourquoi nous privilégions l’échange bois contre travail afin de garder les coûts au minimum. Si vous ne voulez qu’une seule planche et que l’arbre en vaut la chandelle, nous ferons l’opération gratuitement et vous laisserons une planche le jour même.

(Crédit photo: Phil Bernard photographe)recyclage des arbres urbainsrecyclage des arbres urbains

 

 

 

 

 

 

 

 

george-nakashima-table

Nakashima: l’inspiration de notre projet

Nous avons piqué votre curiosité avec cette histoire de tranches d’arbres? Il y a un maître qui a pratiqué l’art de recueillir et transformer le bois en conservant sa plus pure expression: George Nakashima. Il s’agit d’une figure marquante de l’ébénisterie et du design du 20ème siècle qui est pour nous une référence et une inspiration. Pour vous convaincre de la grandeur du maître, prenez quelques minutes pour regarder cette vidéo. Vous comprendrez notre amour de ce style.

PS: à 7.06 min. On peut voir l’héritage de tranches d’arbres que George Nakashima a laissé à sa famille… Désespérant pour les artisans que nous sommes. Quelle richesse! Quand on sait la douleur qu’implique de trancher et sécher un seul arbre, la quantité de bois d’exception que cette famille possède est époustouflante.

Nakashima legacy:

Arbres urbains : on tranche de la SLAB chez MATPEL

Arbres urbains: MATPEL se lance dans le débitage

Une nouvelle tranche de vie s’amorce pour MATPEL ébénisterie écologique. Pour fêter notre sixième anniversaire, nous nous sommes payé le gros luxe: débiter nous-même notre bois. Grâce à l’aide de plusieurs contacts précieux, nous avons réussi à mettre la main sur deux arbres urbains qui avaient été coupés sur l’île de Montréal. Ces deux arbres étaient destinés à partir en copeaux de bois, comme la plupart de ce qui est coupé sur l’île actuellement. Et on ne peut trouver bois plus local! Nous sommes très fiers de notre coup.

Grâce à nos nouveaux équipements (merci CDEC Centre-Sud / Plateau Mont-Royal pour le financement), nous avons commencé à débiter nous-mêmes nos tranches d’arbres urbains (communément appelés SLAB, désolé pour l’anglicisme). Avec ces deux pièces de peuplier et d’érable argenté, nous avons sorti une demi-douzaine de tranches d’arbres qui sont dès maintenant en vente à l’atelier (sur rendez-vous).

Il s’agit d’une première étape d’une, je l’espère, longue série de débitage d’arbres urbains. Sauver les arbres locaux, destinés à partir en fumée et en faire des meubles exceptionnels: voici la mission de notre projet SLAB. J’espère que vous serez aussi enthousiastes que nous face à cette idée… Nous proposons de fabriquer avec ces planches des dessus de table, des comptoirs, des bancs, des têtes de lit… Laissez votre imagination s’exprimer.

Nous offrirons aussi sous peu le service de découpe en tranche d’arbres à domicile. Nous avons aussi des partenaires émondeurs qui pourront vous aider pour l’abattage. Bref, la boucle est presque bouclée: de l’arbre au meuble.

Une première photo pour vous faire saliver… D’autres publications suivront sous peu… De même qu’un inventaire visuel.

Première récolte de slabs chez MATPEL. Ryan imite les photos de bûcherons «vintage», mais dans le fond, il est très content…

Portrait d’ébéniste

Suite à la préparation de la visite de l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie dans nos locaux, nous avons retrouvé ce portrait d’ébéniste fort bien réalisé de Chloé Touchais & Aurélia Blanc sur http://www.made-in-quebec.tv/

Un portrait qui date déjà de quelques années, mais qui, malgré le ton un peu pessimiste de l’entrepreneur ébéniste (…), donne de belles photos à voir, et l’heure assez juste sur les difficultés rencontrées lors du démarrage d’une entreprise artisanale dans le secteur. On ressort de vieux trucs de nos tiroirs, mais les réalisatrices avaient fait du travail tellement léché qu’il nous semblait important de le diffuser à nouveau sur notre site.

À voir sur http://www.made-in-quebec.tv/ ou directement sur Vimeo: http://vimeo.com/45547465

  • casier-bois-matpel-ebenisterie
  • casier-bois-matpel-ebenisterie-2
  • casier-bois-matpel-ebenisterie-3
  • casier-bois-matpel-ebenisterie-4

Grosse production à l’atelier d’ébénisterie

Bien malin celui qui pourrait dire sans source d’information initiée à quoi sert toute cette masse de merisier russe… Une grosse production vient de prendre fin avant les vacances. Une idée de la finalité de tout ceci?

Nous aurions bien aimé que ce soit le nouveau décor de Star Wars (wood version), mais le monde n’est pas encore prêt pour ça.

PS. Rassurez-vous aucun n’employé n’a été égaré dans le dédale de meubles de notre atelier d’ébénisterie…

 

Découvrez notre entreprise de vente de meubles en ligne: MEUB.CA

MATPEL a toujours eu pour mission d’offrir un service d’ébénisterie sur mesure à ses clients. Mais tous les ébénistes sont amoureux d’abord des meubles. C’est cette passion qui a amené notre fondateur Mathieu Pellerin à lancer en décembre 2012 une nouvelle entreprise dédiée à la vente en ligne de mobilier de qualité fait à Montréal.

MEUB innove en proposant des modèles de son catalogue, mais en permettant de légères modification au design, grâce à son service «Adaptez-moi». Allez jeter un coup d’oeil, vous verrez que le savoir-faire de MATPEL a fait germer une nouvelle pousse tout aussi séduisante.

Plus récemment, en juin 2013, MEUB a été sélectionnée finaliste au Concours Québécois en écoconception.

«CE QUI A SÉDUIT LE JURY

– Belle démarche basée sur la pensée cycle de vie, allant de l’approvisionnement local à l’entretien du produit (préoccupation de la durée de vie). Un design qui mise à la fois sur l’intemporalité du produit et son côté identitaire. Une démarche qui reflète un mouvement de nouveaux entrepreneurs qui bâtissent leurs entreprises sur la durabilité.»  – tiré du magazine des lauréats, INNOVER AUTREMENT

Merci à Novae et au jury du concours de soutenir notre démarche et notre entreprise.

L’ensemble des résultats détaillés du concours Ecoconception 2013 font l’objet d’un magazine publié par Novae: description détaillée des projets gagnants et finalistes, entrevues avec les membres du jury, etc.

Les détails du concours: https://novae.ca/concours/
RUBANS CONCOURS finaliste-gagnant (1)